Au Fil des Fables Les Oiseaux
ont leurs mots à dire
Murmure Tous les Chemins
mènent au jardin
Sève qui pleut

Tous les chemins mènent au jardin

Par Raphaël Faure (conteur) et Nikolaus Hatzl (musicien, luthier)

Contes de sagesse et folles mélodies de saison

Extraits du spectacle

Extrait de l'emission Silence ça pousse du du 28/11/2012


Raphaël a dans son panier de conteur des histoires à partager.
Nikolaus, lui, cultive rythmes, sons,mélodies, timbres insolites et gammes étranges avec des outils et légumes du jardin. Le fruit du travail du «Jardinier de sons» : Une Contre-bêchine, un Saxorrosoir, une Flûrotte à bec, un Dudukoncombre, une clauberginette.
Le conteur et le musicien invitent leur auditoire à se mettre dans la peau d’un géant qui se baladent sur le monde.
De là haut on voit tout; des humains qui s’activent sans cesse, qui vont qui viennent sur la Terre à vive allure, des objets un peu partout...
De là haut, si on prend le temps, on voit aussi sur cette Terre, des jardins, et si on écoute bien, on entend les jardiniers qui nous racontent leurs histoires.
Ce sont des histoires pleines d’humour et de sagesse qui ouvrent des portes, des histoires qui permettent de percevoir toutes les relations qui se tissent entre les mondes ; le monde des Hommes, le monde végétal, minéral, animal.



Raphaël Faure

Nikolaus Hatzl

Note d’intention :

&laquoUn jardin a des points communs avec l’humain, il est parfois fragile, souvent en perpétuelle redéfinition, dans tous les cas éphémère.
Le jardin commence à exister dès lors qu’on l’imagine, qu’on parle de lui.
Depuis toujours, les contes s’invitent dans les jardins, c’est un moyen parmi tant d’autres d’y accéder.
Dans ce spectacle, outils, objets, légumes, végétaux en tout genre donnent le meilleur d’eux même, pour accompagner musicalement la parole.
Les mots dessinent un sentier aux milles détours, un chemin qui converge vers un jardin ; le jardin de tout un chacun, cet espace intermédiaire entre l’invisible et le visible. »

Raphaël Faure

"Une histoire sans jardins est une terre dévastée"
Robert Harrison

Possibilité d’associer le spectacle à des ateliers pédagogiques :

Atelier d’initiation à l’art du conte et atelier de lutherie végétale (fabrication d’instruments à partir de végétaux et/ou de légumes et improvisation collective).

Fiche technique du spectacle :

Ce spectacle peut se jouer en extérieur, dans les parcs et les jardins, sous la Yourte, ou en intérieur, en journée ou en soirée. Il nécessite un espace intimiste, à l’abri des nuisances sonores.

Le conteur et le musicien sont sonorisés.

Public : Tout public, à partir de 6 ans

Jauge : 220 personnes en plein air

Durée : 55 minutes

Besoins techniques : une prise de 220 V / 16 Ampères à proximité. Nous sommes autonomes en éclairage et sonorisation.

Espace scénique minimum : 4 m de profondeur, 5 m d’ouverture

Temps d’installation : 1h30

Temps de démontage : 15 minutes

Possibilité de jouer deux fois dans la même journée avec un temps de pause nécessaire entre les deux représentations de 4 heures.

Prévoir un espace pour se préparer avant le spectacle, accorder les instruments de musique.



Dossier Tous les chemins mènent au jardin

Revue de Presse de la Cie du Théâtre des Chemins



Siret : 434 486 874 000 44 / APE : 9001-Z / Licences : 2-110580 et 3-110581 / webmaster : rasteff @ tribalt.org & Nth
La Compagnie du Théâtre des chemins est membre de la coopérative Trib'Alt